Gidons Krēmers, Catherine Germain & Julien Cottereau : « Con Amore »

À l’occasion de la 15e édition de son Kremerata Baltica Festival, l’immense violoniste et chef d’orchestre letton Gidons Krēmers invite sur la scène de la salle de Dzintari, deux clowns français, Catherine Germain et Julien Cottereau pour un dialogue poétique entre musique et mime. Les sons des instruments des musiciens du Kremerata Baltica atttirent deux clowns qui ne se connaissent pas.

Arletti, une créature mi ange-mi clown déguisée en grande dame s’approche. Elle adore la musique au point d’avoir envie d’être au cœur des musiciens mais elle n’a pas d’instrument et ne sait pas en jouer.

Dans son désir profond de faire partie de leur tribu, elle va faire la rencontre de Julien, une autre créature qui s’est approchée elle aussi et dont l’étrangeté donne envie à Arletti de faire sa connaissance.

Quand leurs regards se croisent, la musique entre en eux.

Catherine Germain

 

      

      

 

Julien Cottereau

En mai dernier, Gidons Krēmers était l’invité d’honneur du Festival baltique que le Musée d’Orsay organisait en parallèle à son exposition Âmes sauvages. Le symbolisme dans les pays baltes. La série de concerts donnés dans le célèbre musée parisien du 22 au 29 mai a été salués dans la presse française. En invitant sur scène à ses côtés Con Amore, une création de Catherine Germain et Julien Cottereau, accompagnée délicatement du regard par François Cervantès, Gidons Krēmers poursuit sa quête d’ouverture à d’autres mondes, pour atteindre dans ses concerts la pulsation de la vie.