8e édition du festival du film francophone

Ode à la diversité et à la richesse du cinéma francophone, le festival du film francophone vous convie pour sa huitième édition à la projection de 7 films venus des quatre coins de la Francophonie : Belgique, Canada, Cameroun, France, Suisse, et pour la première fois Irlande !

Le Festival vous fera voyager de l’Afrique traditionnelle avec le film d’animation Minga ou la cuillère cassée, adaptation d’un conte populaire camerounais, au Québec contemporain vu à travers les yeux de deux adolescents en proie à des doutes existentiels dans Junior Majeur et La disparition des lucioles. Des thématiques d’actualité fortes seront abordées : le mariage forcé dans Noces dont l’héroïne, une jeune belge d’origine pakistanaise, tente de se rebeller contre le poids des traditions ou encore la dureté du monde professionnel dans Ceux qui travaillent (Suisse) qui dresse le portrait de Frank, cadre dans une grande entreprise qui se fait licencier du jour au lendemain. Enfin, The price of desire (Irlande) vous relatera la rivalité qui opposa les architectes Eileen Gray et Le Corbusier tandis que Barbara, le poème-kaléidoscopique de Mathieu Amalric, vous conviera à entrer dans l’univers de la célèbre chanteuse française.

Vendredi 22 mars à 17h30 : La disparition des lucioles (Canada, 2018)

Léo, une jeune fille marginale, s’apprête à terminer son secondaire dans une petite ville industrielle. Elle déteste son beau-père, un animateur de radio populiste qu’elle tient responsable de l’exil de son père. Elle développe une relation d’amitié improbable avec Steve, plus âgé qu’elle. Il habite encore dans le sous-sol de la maison de sa mère at donne des cours de guitare. Leo tâchera de se définir comme individu et de trouver sa voie, au rythme de quelques leçons de guitare et de sorties sur le terrain de baseball. Le film sacré meilleur long métrage canadien au Festival international du film de Toronto en 2018.

Film projeté en français avec sous-titres en anglais et traduction en letton

 

Vendredi 22 mars à 20h00 : Barbara (France 2017)

Une actrice va jouer la chanteuse Barbara, le tournage va commencer bientôt. Elle travaille son personnage, la voix, les chansons, les partitions, les gestes, le tricot, les scènes à apprendre, ça va, ça avance, ça grandit, ça l’envahit même. Le réalisateur aussi travaille, par ses rencontres, par les archives, la musique, il se laisse submerger, envahir comme elle, par elle.

Film projeté en français avec sous-titres en anglais et traduction en letton

 

Samedi 23 mars à 13h30 : Minga et la cuillère cassée (Cameroun, France, 2017)

Minga, jeune orpheline vit chez sa marâtre Mami Kaba, une femme acariâtre qui n’hésite pas à lui mener la vie dure et la mettra hors de chez elle pour une cuillère cassée pendant la vaisselle quotidienne. Débute alors pour notre petite héroïne, une véritable aventure ponctuée de mélodies, d’amitiés, de doutes et de plein d’autres surprises !

Film projeté en français avec sous-titres en anglais et traduction en letton

Samedi 23 mars à 15h30 : The price of desire (Irlande, 2015)

La rivalité entre les architectes Eileen Gray et Le Corbusier.

Film projeté en anglais et en français (avec sous-titres en anglais lors des dialogues français), traduction en letton.

Dimanche 24 mars à 15h00 : Junior Majeur (Canada, 2017)

Janeau Trudel, un jeune hockeyeur prodige de dix-huit ans, fait partie de la Ligue Junior Majeur du Québec, avec son ami Joey Boulet. Les deux sportifs espèrent être repêchés par l’une des équipes de la Ligue nationale de hockey. Alors que tout indiquait qu’ils feraient leur entrée au sein de l’association sportive professionnelle nord-américaine sans trop d’embûches, les deux garçons ont un accident de voiture qui compromet autant leur chance d’être sélectionné que leur solide amitié.

Film projeté en français avec sous-titres en anglais et traduction en letton

Dimanche 24 mars à 17h30 : Ceux qui travaillent (Suisse, 2019)

Frank consacre sa vie au travail. Accroché à son téléphone, il gère les cargos qu’il affrète pour de grandes compagnies. Alors qu’il doit faire face à une situation de crise, Frank prend une décision brutale et se fait licencier. Profondément ébranlé, trahi par un système auquel il a tout donné, il doit se remettre en question pour sauver le seul lien qui compte encore à ses yeux: celui qu’il a réussi à maintenir avec sa fille cadette, Mathilde.

Film projeté en français avec sous-titres en anglais et traduction en letton

Dimanche 24 mars à 20h00 : Noces (Belgique, 2016)

Zahira, Belgo-Pakistanaise de 18 ans, est très proche de chacun des membres de sa famille jusqu’au jour où on lui impose un mariage traditionnel. Ecartelée entre les exigences de ses parents, son mode de vie occidental et ses aspirations de liberté, la jeune fille compte sur l’aide de son grand frère et confident, Amir.

Film projeté en VO (français et ourdou) avec traduction en letton