Camille Goujon à la quadriennale de sculpture 2016

Présenté dans le cadre de la nouvelle édition de la Quadriennale de sculpture, intitulée Conservatisme et libéralisme, le travail de Camille Goujon interroge notre environnement écologique et vital. Source essentielle et énergie majeure, l’eau revêt un rôle important dans l’œuvre de Camille Goujon : les barrages hydrauliques, les centrales nucléaires, les systèmes d’approvisionnement en eau des villes, et plus récemment les marées noires, passionnent cette artiste. En se basant sur des faits réels, elle livre avec réalisme les différentes transformations du paysage, induites par l’exploitation et la circulation de l’eau. Faisant usage d’un sens critique et d’un humour acérés, elle en souligne les répercutions écologiques et idéologiques sur les populations.