Ciné-club : « Pater » d’Alain Cavalier

En avril, le ciné-club attaque un cycle dédié au festival de Cannes et présentera des films qui ont été primés dans les différentes sections.

Nominé pour la Palme d’Or et présenté pour la première fois au Festival de Cannes en 2012, Pater est une curieuse expérience de laboratoire. Le réalisateur se met en scène face à Vincent Lindon (lauréat du prix d’interprétation à Cannes en 2015), et explore les relations (paternelles) père-fils à travers les échanges d’un président avec son poulain, nommé Premier ministre. Mais le film montre également les échanges entre un metteur en scène et son acteur, puisqu’il oscille constamment entre (scène de) fiction et (de) documentaire, lorsque les deux personnages se filment en train de penser l’œuvre.

Cette frontière ténue entre fiction et documentaire et la simplicité du dispositif filmique ont reçu un accueil chaleureux à Cannes et font de ce film une œuvre particulièrement singulière.