Ciné-club : « Vent du nord » de Walid Mattar

Pour ce premier cycle de l’année 2020, le ciné-club vous présente, en janvier et février, quatre films dont les personnages partent «  en quête » : en proie à des situations familiales complexes, ils se mettent à la recherche d’un enfant, d’un père… et bien souvent d’eux-mêmes dans des courses effrénées qui nous emmènent aux quatre coins du monde, en France mais aussi en Uruguay ou au Congo.

« Vent du Nord »

Nord de la France. L’usine d’Hervé est délocalisée. Il est le seul ouvrier à s’y résigner car il poursuit un autre destin : devenir pêcheur et transmettre cette passion à son fils. Banlieue de Tunis. L’usine est relocalisée. Foued, au chômage, pense y trouver le moyen de soigner sa mère, et surtout de séduire la fille qu’il aime. Les trajectoires de Hervé et Foued se ressemblent et se répondent.