Cycle d’expositions : « Paysages transportables »

Le cycle d’expositions « Paysages transportables » explore les récits des artistes lettons exilés et émigrés, en les plaçant dans le contexte plus large des phénomènes artistiques, de migration et de globalisation du 20e siècle. En étudiant les centres de la diaspora lettone à l’étranger à Paris, New-York, Berlin et dans le Gotland, l’exposition tente de réunir dans un réseau unique les voies de migrations individuelles, s’attachant aux réalités actuelles fondées en grande partie par les événements historiques.

Le contexte parisien sera représenté par Aia Bertrand, danseuse et écrivaine lettone qui avec son conjoint Raymond Duncan, danseur et artiste américain, dirigeait à Paris, entre les années 1920 et 1970, l’établissement d’enseignement alternatif Akademia.