« Esparrou » par Ieva Epnere

Ieva Epnere, artiste portraitiste intimiste, a choisi de montrer un travail photographique axé sur la rupture entre l’ensemble du Domaine de l’Esparrou et la ville de Canet qui lui sert d’écrin. Ses prises de vue peuvent opposer, mettre face à face mais aussi relier Canet et l’Esparrou (château, parc, vignes et étang). Modernisme et romantisme se mêlent pour jouer sur les frontières entre deux mondes et sur la notion de temps.

La photographe lettone, qui s’intéresse particulièrement au portrait contemporain et aux paysages urbains, porte ici un regard poétique presque intime sur ce site exceptionnel bordé par la mer dans les Pyrénées-Orientales où elle était en résidence en 2014. On reconnait ici sa force de combiner l’approche conceptuelle du documentaire avec un point de vue qui saisit non seulement l’apparence extérieure de ses sujets mais aussi leur intériorité.