La nuit des idées : Internet, un défi pour nos sociétés. Apocalypse ou Paradis ?

Pour sa première participation à cet événement international, l’IFL, en partenariat avec le KKc, s’interrogera grâce à deux experts français et letton sur les différents mécanismes mis en œuvre par les géants du web pour capter l’attention des internautes de manière continu afin de réfléchir aux impacts que cela pourrait signifier pour notre société moderne et notre développement personnel.

En moins de 20 ans, Internet a radicalement changé la façon dont nous interagissons avec les autres et avec nous-même. Nous passons tous de plus en plus de temps devant notre ordinateur, notre téléphone ou encore notre tablette. Que se cache-t-il derrière ce phénomène que certains décrivent comme une véritable addiction ? Y-a-t-il une stratégie déployée par les développeurs de la Silicon Valley pour nous scotcher à nos écrans ? Si oui, comment s’y prennent-ils ? Quelles sont les conséquences sur notre développement personnel et sur le développement de nos sociétés ?

L’Institut français de Lettonie, en partenariat avec le Kanepes Kulturas Centers, vous invite à participer à un débat grand public sur ces thématiques qui se déroulera le 31 janvier à 19h au Kanepes Kulturas Centers. Nos invités pour cette « Nuit des Idées 2019 » seront :

  • Le Professeur Dominique Boullier, professeur de Sociologie et chercheur senior au Digital Humanities Institute à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL). Son regard se portera sur l’économie de l’attention et ses impacts sur la société.
  • Le Professeur Uldis Bojārs, professeur associé à la Faculté d’informatique de l’Université de Lettonie. Il nous parlera de la protection de la vie privée, de la décentralisation et de l’économie de l’attention sur les réseaux sociaux.
  • Valters Zarins, doctorant à la Faculté de Philosophie de l’Université de Lettonie. Il évoquera les conséquences de la personnalisation de l’expérience internet pour les internautes. Ces mécanismes peuvent en effet entraîner une perte de visibilité en ligne de la diversité des opinions, diversité nécessaire à un débat démocratique sain.Le débat en anglais sera modéré par Sandra Kropa, journaliste à la télévision et à la radio lettones.

Cet enjeu de société capital nous concerne tous aussi n’hésitez pas à nous rejoindre ce 31 janvier pour partager votre avis ou poser vos questions à nos invités.