« MON ÂME PAR TOI GUÉRIE » DE FRANÇOIS DUPEYRON

Frédi a perdu sa mère. Cette dernière lui a transmis un don, dont il ne veut pas entendre parler. Mais il se trouve peu à peu contraint de reconnaître que ses mains guérissent… D’où vient ce don ?

Ce film ultrasensible est adapté du roman du réalisateur, Chacun pour soi, Dieu s’en fout et prend pour titre un des derniers vers du poème Chanson d’après midi de Charles Baudelaire.