« Peindre sur la couleur mouillée » de Martine Lafon

Martine Lafon travaille le rouge avec obsession depuis sa découverte de Pompéi en 1988.
Par amour pour la peinture de Mark Rothko, l’artiste a effectué plusieurs pèlerinages en Lettonie : à Daugavpils, où Rothko est né, et à Liepāja, d’où il a embarqué pour les États-Unis.
Par ses peintures, ses gravures et ses photographies, Martine Lafon célèbre à la fois le rouge intense de Mark Rothko et sa création énigmatique. Elle rend un hommage rouge aux immenses toiles de Rothko et à ses papiers et s’interroge sur la notion des « paysages insaisissables » de Rothko et sur l’importance des « rouge mouillés ».

Martine Lafon

Centre Mark Rothko