Francijas literaturas balvas Francijas institūts Latvija 2020

Saison des prix littéraires

« Histoire du fils », « La Grande Épreuve », « L'Anomalie »… Préparez-vous à voir ces titres en tête de gondole des librairies cette année. Leurs auteurs, l’Auvergnate Marie-Hélène Lafon et les Parisiens Étienne de Montety et Hervé Le Tellier, ont respectivement gagné les prix Renaudot, de l’Académie française et Goncourt.

En France, c’est le mois de novembre qui est traditionnellement dédié aux – nombreux – prix littéraires qui distinguent les auteurs contemporains. Citons, parmi les plus célèbres et prestigieux, les prix Goncourt, Renaudot, Femina, Interallié, Grand Prix de l’Académie française. Cette année, la remise des palmes a été repoussée en raison de la fermeture des librairies. C’est pourquoi les lauréats du Goncourt et du Renaudot n’ont été annoncés que toute fin novembre, ce lundi 30.

Cette saison des récompenses littéraires, temps fort du monde du livre, agite une grande partie du champ culturel et médiatique. S’il y a tant de prix différents en France, c’est qu’une très grande quantité de livres sont publiés chaque année, le secteur du livre est ainsi la première industrie culturelle en France. En 2018, 67 942 nouveautés et nouvelles réimpressions ont été produites par le secteur de l’édition. Face à ce nombre impressionnant de nouveaux livres proposés, le lecteur est parfois un peu perdu. Les prix littéraires, vus comme une reconnaissance par les pairs, permettent aux lecteurs de s’orienter.

Cette année, certaines œuvres sont particulièrement sorties du lot. Outre les trois romans déjà cités, retenons entre autres les ouvrages d’Irène Frain, sélectionnée pour les prix Goncourt, Renaudot et Interallié avec « Un Crime sans importance » ou de Djaïli Amadou Amal dont le livre « Les Impatientes » a été retenu finaliste pour le Prix Goncourt.

La médiathèque de l’Institut français de Lettonie recèle de nombreuses œuvres primées ces dernières années. Parmi elles, « la Serpe » de Philippe Jaenada, Prix Femina 2017 ou encore « Petit Pays » de Gaël Faye, prix Goncourt des Lycéens en 2016 et adapté au cinéma en 2020. Culturethèque, la médiathèque numérique de l’Institut français, met aussi à votre disposition, en version numérique ou bien audio, des ouvrages récompensés ou sélectionnés en 2020. Parmi eux, on retrouve « Le Cœur synthétique » de Chloé Delaume, prix Médicis 2020, empruntable numériquement pendant un mois.

Comments

Ваш адрес email не будет опубликован. Обязательные поля помечены *